Franklin et Olivier ont un Parrain et une Marraine !

Quelle belle rencontre !

En début d’année,  Mr et Mme DE LEO ont pris contact avec notre Association. Très touchés par l’épisode du Chemin de l’Ecole de Franklyn et Olivier, ils ont manifesté un vif désir de soutenir ses enfants.

Nous leur avons communiqué, et ce en toute transparence, le budget détaillé des coûts liés à leur éducation -prix de l’écolage (c’est le mot utilisé à Mada pour les frais scolaires), des fournitures scolaires, des uniformes – et aussi des dépenses nécessaires à améliorer le confort de leur petite case, où ils vivent seuls toute la semaine -achat d’un matelas, de draps, de matériel de cuisine , d’une lampe solaire etc…. sans oublier quelques nouveaux habits et chaussures et un cagnotte pour les courses alimentaires.

Le partenariat que nous avons signé en Février 2016 avec l’Association Les Enfants du Soleil, basée à Madagascar -association qui vient en aide aux enfants des rues- nous permet d’adresser les dons en toute sécurité : Les Enfants du Soleil nous communique chaque trimestre des nouvelles de Franklyn et Olivier et de leur famille : ils leur rendent visite, parlent avec le directeur de l’école, établissent des contacts avec la famille. Ce relais local est indispensable pour nous et nous permet de relayer auprès de leur Parrain et Marraine.

C’est avec beaucoup d’émotions que nous avons reçu les premières lettres de Franklyn, d’Olivier, de leur papa, nous indiquant combien cette aide financière était opportune et utilisée à bon escient.

Mr et Mme DE LEO leur adresse des lettres, des photos de leur famille et sont très heureux de ce parrainage. Un grand merci à eux !

CONTINUE READING

La petite Cho est devenue une jeune fille !

Cho and family enjoying meal ∏ Plan InternationalCho and 2 female classmates studying ∏ Plan InternationalDes nouvelles de CHO au Vietnam !
CHO étudie actuellement en 7e année (équivalent de la 2e année du secondaire) au pensionnat du district de Meo Vac.
Elle reste à l’école la semaine et ne rentre à la maison que le week-end.
C’est une excellent élève ! Mme Luong Tam, son professeur dit d’elle qu’elle est une « élève modèle, un élément moteur, aimé de tous dans sa classe. CHO étudie très bien et prend toujours une part active dans les activités scolaires. »
La jeune fille aime les mathématiques et son rêve est de continuer ses étude au sein du pensionnat du district.

Cho and classmates standing ∏ Plan International

CONTINUE READING

De très bonnes nouvelles de Zahira !

Zahira a aujourd’hui 16 ans. Elle habite au foyer de Jeunes Filles Tigmi Nisti, dans la vallée d’Imlil à Asni, avec ses deux amies Zineb et Noura. Sa petite soeur – Aziza est également pensionnaire.

L’action de Zahira est digne d’une ambassadrice pour l’éducation : partout dans la vallée, elle encourage les jeunes filles à la rejoindre pour continuer leurs études.

Cet encadrement leurs permet de ne plus faire le long chemin qui sépare leurs domicile de l’école. Elles s’y rendent le dimanche soir et rentrent chez elle le vendredi.

Zahira est en 1ère année Bac section sciences expérimentales. Dernière ligne droite avant la terminale !

Zahira poursuit son rêve : faire des études de médecine. Zahira et ses amies

CONTINUE READING

Carlito a 14 ans et Micaela 9 ans

Carlito et sa petite soeur poursuivent leurs études. Tout ce passe bien pour eux : leurs parents ont pu louer une maison à proximité de l’école, cela facilite beaucoup leur vie….micaela remerciemicaela travailleCarlitos y Mica bd Carlitos y Mica bDé

 

 

 

 

 

CONTINUE READING

Jackson a 14 ans

P1160345 (2) - copieP1160357 (2) - copieNous avons d’excellentes nouvelles de nos héros au Kenya : Jackson et Salomé
Aux derniers résultats scolaires il a eu un A (le maximum est A+) sur tous les sujets.
Salomé, sa soeur, est en tête de son école ! donc tout va bien.
Devant la salle informatique de son lycée, Jackson est aujourd’hui un jeune homme !

CONTINUE READING

Jackson nous parle d’éducation

A l’occasion de l’avant première du film SUR LE CHEMIN DE L’ECOLE à l’Institut du Monde Arabe, Jackson a expliqué à toute l’assemblée combien l’éducation était importante. Pour lui, pour sa communauté, pour son pays.

« Ne pas fournir une éducation aux enfants expose toute une génération à de grands risques » Human Rights Watch (HRW).

CONTINUE READING

Zahira, Jackson et Salomé présentent le film documentaire « Sur le chemin de l’école »

Dans le cadre de la promotion du film Sur le chemin de l’école, certains enfants comme Jackson, Salome, et Zahira ont pu voyager dans le monde entier. Ainsi, Zahira, Jackson et Salomé ont présenté Sur le chemin de l’école à l’Institut du film de Doha.

Jackson et Salomé ont également eu la chance d’animer l’avant-première du film à l’Institut français du Japon à Tokyo.

 

CONTINUE READING

L’éducation au Maroc

maroc2
DONNEES GENERALES

  • 35 599 000 habitants
  • 9% de la population vit sous le seuil de pauvreté (source : Banque mondiale).
  • Nombre de décès d’enfants de moins de 5 ans pour 1 000 naissances : 31 (source : UNESCO).

DONNEES SUR L’EDUCATION

  • 44% des adultes (c’est-à-dire les personnes de plus de 15 ans) sont analphabètes, dont 66% de femmes (source : UNESCO).
  • Le taux d’analphabétisme des jeunes atteint 20% (13% pour jeunes garçons et 28% pour les jeunes filles) ce qui témoigne à la fois de la faible qualité de l’éducation et des inégalités dont souffrent les filles, particulièrement en zones rurales (source : UIS).
  • Le Maroc consacre près de 6% de son PIB à l’éducation ; le budget de l’éducation représente 26% du budget national. Les financements se concentrent essentiellement sur l’éducation primaire et secondaire (source : UIS).

ANALYSE DES ENJEUX

  • 134 000 enfants au Maroc n’accèdent pas à l’enseignement primaire. Ce sont essentiellement des enfants vivant en zones rurales et issus de familles pauvres.
  • Les régions rurales font face à de plus grandes difficultés : les écoles sont peu et mal équipées, la distance représente un frein pour de nombreux enseignants (résultat : les enseignants en zones rurales sont souvent de jeunes enseignants sans expérience professionnelle).
  • 56% des enfants d’âge primaire non scolarisés sont des filles. Les inégalités entre filles et garçons s’accroissent au niveau de l’enseignement secondaire : 90% des garçons sont scolarisés en 1ère année du secondaire (correspondant au niveau 6ème en France) contre seulement 73% des filles.
  • La langue constitue une difficulté d’accès à l’éducation et freine les apprentissages des enfants issus de familles berbérophones (la langue officielle d’enseignement étant l’arabe).
CONTINUE READING
Change this in Theme Options
Change this in Theme Options