ALL
€11456 Donated
95.47% Funded

ZAHIRA, Maroc.

Zahira est une petite fille de 12 ans.

Elle habite avec sa famille un village perdu de la vallée de l’Imlil, dans la chaîne montagneuse de l’Atlas.

L’hiver, les températures peuvent descendre jusqu’à – 20°C, avec plusieurs mois de neige.

Son école est à Asni, à plus de vingt kilomètres. Elle ne peut s’y rendre qu’une fois par semaine tant la route est longue.

Aussi, chaque lundi, elle parcourt le chemin, à pied, avec ses 2 amies, Zineb et Noura.

Ensemble, elles se donnent du courage et se réconfortent quand il arrive que l’une d’elles soit fatiguée ou ait mal au pied au point de devoir s’arrêter.

€0 Donated
0% Funded

SAMUEL, Inde.

Né prématuré, Samuel, 13 ans, ne peut plus marcher.

Un fauteuil roulant lui a été bricolé pour que ses deux petits frères, Emmanuel et Gabriel, puissent l’emmener avec eux à l’école.

Chaque jour, ils doivent parcourir plus de 4 kilomètres dans des conditions extrêmes, alors que le chemin est sablonneux et que la route, quand elle existe, est très abîmée. Pousser, tirer et porter leur grand frère sur son fauteuil roulant s’avère éprouvant pour tous les trois.

Quelles que soient les conditions, la motivation, la volonté et le courage invraisemblables d’Emmanuel et de Gabriel pour accompagner leur grand frère Samuel sur le chemin de l’école sont immenses et indestructibles.

€0 Donated

JACKSON, Kenya.

Tous les matins, Jackson, 11 ans, risque sa vie pour rejoindre son école située à plus de quinze kilomètres de chez lui. Deux heures de course dans la savane pendant lesquelles il franchit des collines ou traverse des plateaux peuplés d’animaux sauvages. Jackson a la responsabilité d’emmener avec lui sa petite sœur Salomé.

Tout au long du chemin, il veille sur elle et la protège de tous les dangers.

Partir à l’aventure et risquer sa vie pour aller à l’école est le prix que Jackson est prêt à payer pour s’instruire et surtout, pour obtenir une bourse scolaire pour aller au collège et à l’internat l’année prochaine.

€0 Donated

CARLITO, Argentine.

Fils de berger, Carlito a 11 ans.
Il vit isolé au cœur de la Cordillère avec son père, sa mère et sa petite sœur.
Il aime l’école, il aime s’instruire et apprendre. Dès l’âge de 6 ans, il allait à l’école sur le dos d’une mule que lui avait acheté son père. Depuis 2 ans, il y va à cheval et depuis cette année, il emmène avec lui sa petite sœur Micaela.
Beaucoup d’enfants dans le monde rêveraient d’aller à l’école à cheval. Mais Carlito lui n’a pas le choix : il se lève tous les matins très tôt et doit parcourir chaque jour plus de 18 kilomètres à travers les montagnes pour se rendre à l’école.

€0 Donated

LES ENFANTS DU FONDAF – Cameroun

Ces enfants sont des Pygmées,

 

€0 Donated

CHANDA – Inde

 

Chanda a 10 ans. Elle vit dans le petit village de Bokopahari en bordure de la mine de Jharia, capitale indienne du charbon.

Ici, depuis le début de l’exploitation minière, la terre se consume, victime du feu sous-terrain qui menace les habitations de près de 500 000 indiens.

La famille de Chanda vit de la collecte illégale de charbon.

Tous les matins, avant l’ouverture de la mine, ils bravent les fumées étouffantes et les gaz toxiques pour rapporter un peu de cet or noir. Puis, Chanda rejoint son amie Boulgi.

Ensemble, elles parcourent plusieurs kilomètres de chemins de terre cabossés, en plein cœur de l’atmosphère irrespirable de Jharia, et de son trafic chaotique.

€0 Donated

MABALLY, Cameroun

Mabally, 13 ans, est un Pygmée Bagyeli.

La forêt équatoriale où il vit avec sa famille est le seul monde qu’il connaît.

Chaque trimestre il doit traverser la jungle pour rejoindre sa classe de CM2.

Plus de trois heures de marche dans les collines glissantes de glaise du Sud-Cameroun.

€0 Donated

YOUSSEF, Cisjordanie

 

Youssef est un enfant bédouin de Palestine. Il est né sous fond de conflit israélo-palestinien il y a 12 ans. Avec sa famille, il vit dans un baraquement de la zone C des territoires occupés de Palestine.

Faute de route, chaque matin c’est à travers le climat rude du désert et à dos d’âne qu’il se rend à l’école de Jahaline

€0 Donated

FRANCKLYN et OLIVIER, Madagascar.

C’est au Sud de Madagascar, dans le village d’Andranotakatse que les deux jeunes frères Francklyn et Olivier parcourent chaque dimanche matin 20 kilomètres de marche pour accéder à leur école.

Avec leurs petits pieds d’enfants, ils sillonnent une piste de sable ocre et traversent la forêt d’Ambatry. Avec courage et prudence, ces deux « frères ennemis » se serrent les coudes pour arriver à leur école de Betioky à bon port.

Cette lutte pour l’éducation, déjà commencée par leur père, leur donne l’espoir d’un avenir meilleur où il ne sera pas forcément question de devenir, pour construire leur vie, un éléveur de zebu comme il l’est de coutume chez les Malgaches.

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options