NOS ACTIONS EN 2017

1 – Les programmes de bourses scolaires 

Ces bourses scolaires sont définies en fonction des besoins des enfants et ce avec l’aide de nos relais locaux et couvrent :

– les frais de scolarité, les frais d’hébergement (foyer ou location), les frais de cantine, l’achat des fournitures scolaires, des uniformes, les cours de soutien scolaire, les frais d’activités extra-scolaires (sport, théâtre etc…), des visites médicales, frais de transport, argent de poche

Un budget pour chaque année scolaire est défini et une convention de partenariat est établie pour la mise en place de la bourse scolaire. Notre relais local associatif assure le suivi des opérations sur place, la gestion financière des fonds alloués et nous adresse les justificatifs et factures correspondants accompagnés d’une évaluation de cette action et ce chaque trimestre (relevés de notes, photos, lettres, témoignages des professeurs, etc…)

 

20 Bourses scolaires

Jackson et Salomé au Kenya (depuis 2015)

Carlito et Micaela en Argentine (depuis 2015)

Samuel en Inde (depuis 2016)

Zahira à l’Université Paris 13 Bobigny

Francklyn  et Olivier à Madagascar (depuis 2016)

Youssef en Cisjordanie (depuis 2016)

Mabaly au Cameroun et 9 enfants de sa communauté (depuis 2016)

Chanda à Jharia (Inde)

2 – Soutien de projets d’aide au développement et d’aide à la communauté

Pour agir sur les freins de l’éducation, l’association « Sur le Chemin de l’Ecole » accompagne les populations dans leurs projets éducatifs.

Et parce que nos partenaires sont au plus près du terrain et avec les communautés elles-mêmes, nous faisons ainsi intervenir des acteurs locaux qui gravitent autour de l’éducation : parents, enseignants, associations, etc…

Soutenir ceux qui oeuvrent au renforcement des compétences et de l’autonomie des communautés et, par la même, à l’éducation des enfants.

9 Programmes soutenus :

Soutien pour les cantines – Madagascar – Association Les Enfants du Soleil

Dans certaines régions de Madagascar , les enfants souffrent de malnutrition. Pour aider ces familles l’association Les Enfants du Soleil fournit 930 repas chaque midi dans 3 cantines scolaires.Les parents participent à l’organisation des repas et donnent une modeste contribution. Le bénéfice de ces repas est triple : les enfants après un vrai repas de midi sont plus attentifs et motivés en classe, pour les parents ce repas pris à l’école est une motivation supplémentaire d’y envoyer leurs enfants et donc de les scolariser et enfin c’est aussi un lien social pour la communauté locale.

Sans cette aide, les enfants n’auraient aucun repas de la journée de classe.

Foyer de jeunes filles – Vallée d’Imlil, Asni, Maroc – Association Rim

Dans cette vallée, la majorité des jeunes filles arrêtent l’école à la fin du primaire en raison de l’éloignement de leur domicile, situé parfois à plus de 20 kilomètres.ZAHIRA, héroïne du film « Sur le chemin de l’école », plaide pour que d’autres jeunes filles aient la même chance qu’elle et poursuivent leurs études au delà du primaire.ZAHIRA nous a convaincus de soutenir le projet de l’association RIM : un nouveau foyer qui accueille 20 jeunes filles à Asni.Le foyer est géré par une association locale, formée et accompagnée par le CSSF (Comité de Soutien à la Scolarisation des Filles rurales) et par RIM (Relais Instruction Maroc). En septembre et décembre 2017, nous nous sommes rendus à Asni et avons pu constater le bon fonctionnement du foyer. Les jeunes filles étaient tellement heureuses d’avoir effectué leur rentrée au Collège !

Classe de préscolaire – Tinitine, Maroc – Association Rim

Le préscolaire est un élément clé pour développer et améliorer l’accès à l’éducation en garantissant l’égalité des chances et en contribuant à la réduction du taux d’abandon scolaire. Aujourd’hui 24 classes de préscolaire ont été créées et sont fonctionnelles. Notre contribution couvre le salaire de l’éducatrice et sa formation, les fournitures scolaires ainsi que la mobilisation sociale, indispensable pour garantir l’engagement des habitants de Tinitine pour l’éducation et le suivi de l’éducation de leurs enfants

Aide aux devoirs – Madacascar – Association Les Enfants du Soleil

Ce programme concerne 450 jeunes sur les sites de Fianarantsoa, d’Antsirabe, de Tamatave et de Tanarive et a pour objectif d’aider les élèves à s’approprier les contenus et méthodes découverts en classe, d’identifier les difficultés rencontrées par certains élèves dans certaines matières.

Un plan de Formation en Langue Française :

Objectifs : relever le niveau en langue française des éducateurs et donner aux enfants et adolescents le niveau de français indispensable pour leur scolarité.

Moyens : Le recrutement de professeurs de français (Malgaches) dans chaque village des Enfants du Soleil donneront des cours de Français aux éducateurs et aux enfants selon à un rythme de 2 heures/semaines L’organisation durant les vacances d’été de stages en Français avec l’aide de stagiaires Français.

Formation et soutien scolaire – Cameroun – Association Le Fondaf

Notre soutien au Foyer FONDAF porte sur le financement des salaires de 4 Formateurs assurant un suivi et un soutien en Mathématique, Physique, Littérature, Enseignement support Audio et Couture

A Light for Africa – Senegal – Association Aide et Action

En Afrique de l’Ouest, 9 écoles sur 10 n’ont pas l’électricité. Cette difficulté impacte fortement les conditions d’apprentissage de milliers d’enfants. Cette école élémentaire de Diakène Diola se trouve dans la commune d’Oubkout dans la région de Ziguinchor au Sénégal. L’école à 6 classes et 126 élèves.Le kit d’électrification  est composé de panneaux solaires, d’un onduleur, d’une batterie, des câbles nécessaires, de lampes LED, de lampes solaires portable, d’un ordinateur, d’un ventilateur.

Cantine scolaire école Saint Alphonse – Port au Prince, Haiti – Association SOS Enfants

Le groupe scolaire Saint Alphonse, crée en 1982 avec le soutien de SOS Enfants au sein du bidonville accueille près de 700 élèves de la maternelle au lycée. Depuis la rentrée scolaire 2017, en raison de l’arrêt de l’aide du PAM (programme alimentaire mondial) en Haïti, SOS Enfants n’était en mesure que de proposer 2 à 3 repas par semaine. Les parents essentiellement insolvables, sont généralement en grande difficulté pour donner à manger à leurs enfants. La cantine scolaire est toujours un moyen de motivation des élèves. La présence à l’école est pour l’élève un moyen de recevoir à la fois la nourriture intellectuelle et la nourriture physique. Un repas coûte 0,30 euros.Notre soutien financier à ce programme permettra de servir à tous les élèves un repas chaud et ce chaque jour d’école et de varier quelque peu les menus et notre objectif est de pérenniser ce soutien.

La Lab School – Paris

Une campagne de crowfunding a été lancée pour que Hadi, garçon de 10 ans, fils de journalistes syriens réfugiés en France puisse obtenir une bourse pour l’école Lab School Paris. La Lab School de Paris est une école innovante, bilingue, solidaire, laïque et éco-responsable. Elle accompagne les enfants aussi bien dans l’acquisition des connaissances que dans la globalité des apprentissages, pour leur permettre de devenir des citoyens responsables, éclairés, autonomes, solidaires et épanouis.

Sidhartha Kula Mountain School – Haut Dolpo, Népal – Association SOS Enfants

C’est probablement le plus long chemin de l’école au monde. Par avion de Katmadou jusqu’à Dunaï, chef-lieu de district, puis à pied jusqu’à Ting Kyu pour les uns, Shimengaon pour les autres, il faut compter une dizaine de jours pour passer tous les cols et arriver à l’école, la marche est très ralentie quand il y a de la neige. Et en début de saison, il est toujours très difficile de trouver des porteurs, des chevaux et des yacks, ce qui ralentit encore le voyage. Nous soutenons le fonctionnement de cette école.

 

3 – Sensibiliser le grand public

Aller à la rencontre d’écoliers, de collégiens et lycéens en France.

Les informer sur les causes d’un faible accès à l’éducation, éveiller leur esprit critique, leur donner envie d’agir, de construire de manière collective un monde juste, solidaire et durable.

Ce travail de sensibilisation auprès du grand public et plus particulièrement auprès des élèves, collégiens et lycéens permet de développer des compétences démontrées par les héros du film et de la série : solidarité, prise d’initiative, courage et détermination.

Depuis sa création en 2014, l’Association Sur le Chemin de l’Ecole a participé à plus de 110 ateliers de sensibilisation à l’éducation auprès de 1 300 élèves de 5ème dans des collèges situés à Paris et en Région Parisienne, en projetant des épisodes de la série « Les Chemins de l’Ecole ».

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options